À propos

Malgré les avancées technologiques, médicales, économiques et sociales, comment se fait-il que les gens vivant dans nos sociétés dites avancées soient aux prises avec autant de maladies chroniques. En effet, nous assistons à une pandémie de diabète, maladies cardiovasculaires, cancers, maladies inflammatoires en dépit de l’avancement du savoir. Pourtant, la science permettant de contrer ces fléaux existe mais elle n’est pas brevetable et il est plus payant de faire la promotion du dernier gadget médical.

Les études épidémiologiques démontrent qu’environ 80% des maladies chroniques sont associées au mode de vie et malheureusement, les avancées technologiques, au lieu d’améliorer cette situation, l’on plutôt détériorée: on bouge moins, on mange des aliments de plus en plus transformés.

Après avoir œuvré pendant des années comme médecins urgentistes à voir les conséquences ultimes de cette situation, nous avons décidé d’œuvrer en prévention.

Heureusement, dans toute cette tendance, il y a actuellement une prise de conscience de toute l’importance des bonnes habitudes de vie autant chez les professionnels de la santé que dans la population en général. Dans ce contexte, il est important de rendre disponible la “vraie science” et de fournir des outils pratiques pour ceux qui veulent entreprendre un parcours santé.

Médecine par le mode de vie

La médecine par le mode de vie est basée sur des preuves scientifiques rigoureuses afin de prévenir, traiter et même renverser les maladies chroniques telles que les maladies cardiovasculaires, le diabète, la haute pression, certains cancers et les maladies liées au vieillissement comme l’Alzheimer.  Elle consiste à remplacer les habitudes de vie malsaines comme la mauvaise alimentation, le tabagisme, la sédentarité et la consommation d’alcool par des habitudes saines tel que l’alimentation à base de végétaux peu ou pas transformés, l’exercice, la gestion du stress ainsi que l’amélioration du sommeil et des connexions avec l’entourage.

Et contrairement à l’approche pharmaceutique, il n’y a que des effets secondaires positifs!